Accueil » Uncategorized

Catégorie : Uncategorized

Tirage – Théâtre Porte Parole

C’est avec plaisir que nous vous annonçons le tirage de 3 paires de billets pour la pièce Tout inclus, de François Grisé, offerts par le théâtre Porte Parole et Un et un font mille.

À PROPOS DE LA PIÈCE
Tout inclus met de l’avant la quête de François Grisé (auteur et comédien) pour comprendre comment on en est arrivé à construire des résidences pour aînés et quels sont les choix qui s’offrent à nous quand on prend de l’âge ? Cette pièce s’inscrit dans une réflexion sociale fort importante sur le vieillissement.

Fruit de deux ans de travail en étroite collaboration avec la dramaturge Annabel Soutar, l’assistante à la dramaturgie Agathe Foucault et le metteur en scène Alexandre Fecteau, Tout inclus sera développée en deux parties afin de démontrer comment, en tant que société et individu, nous choisissons la solution des résidences pour aînés. Présentée à La Licorne du 1er au 25 octobre, la première partie nous plonge directement au cœur de l’expérience de l’auteur. La deuxième partie, qui relate l’enquête socio-économique, sera complétée au fil des prochains mois et aboutira à une version intégrale présentée au Théâtre Périscope à Québec, en avril-mai 2020. Chaque représentation sera aussi diffusée (audio) gratuitement sur le site Web de Porte Parole.

Pour participer, il faut être membre de l’ARPFAE et nous transmettre votre nom à l’adresse retraites@aprfae.ca. Les billets tirés sont pour la représentation du dimanche 20 octobre prochain à 15 h, au Théâtre de la Licorne. Idéalement, nous souhaiterions accorder les billets à des duos « aidant-aidé » afin de pouvoir continuer la réflexion après la pièce. Le tirage a lieu le 15 octobre.

Porte Parole crée et produit des pièces de théâtre documentaire qui traitent de la réalité contemporaine canadienne, des pièces qui invitent un large public à une réflexion critique à propos d’enjeux sociaux actuels.

Manifestations du 27 septembre

L’organisation de la journée de mobilisation du 27 septembre pour le climat va rondement. Pour la région de Montréal, une foule de quelque 300 000 personnes est attendue avec la participation confirmée de Greta Thunberg à la grande marche organisée par la coalition La planète s’invite au travail et à laquelle la FAE participe. D’autres marches auront aussi lieu partout au Québec, dont celles dans les régions de Québec, de l’Outaouais et de Granby. Ceci sans compter les actions qui seront organisées directement dans les milieux de travail par les travailleuses et travailleurs de toute la province, dont les enseignantes et enseignants dans les écoles et les centres du territoire de la FAE.

L’APRFAE participera à ces manifestations et bon nombre de membres ont déjà confirmé leur présence. On espère vous croiser, dans tous les territoires de l’ARPFAE !

Pour connaître les détails dans chacune des régions, cliquez-ici.

Nouveau responsable politique de l’APRFAE

Nous tenons à souhaiter la bienvenue à M. Benoît Giguère, élu vice-président au secrétariat, à la trésorerie et à l’administration de la FAE en juin dernier. Parmi les dossiers sous sa gouverne, il sera entre autres, responsable de l’APRFAE.

D’abord enseignant en éthique et culture religieuse, M. Giguère a été président du Syndicat de l’enseignement des Seigneuries de 2010 à 2019 et a ainsi contribué activement à la plupart des instances de la FAE, dont les 2 dernières négociations. Son passage au SES l’a amené à être impliqué à tous les niveaux de la gestion et des aspects administratifs d’un syndicat, tout en assurant un service direct aux membres. Fort de ces expériences, c’est avec enthousiasme qu’il entrevoit ses nouveaux défis à la Fédération.

En tant que père, citoyen et militant, il est convaincu que l’Éducation est la clé pour combattre la pauvreté et l’exclusion, favorisant ainsi la formation de citoyennes et citoyens libres. La défense du bien commun, l’avancement de l’Éducation et l’amélioration des services publics et des conditions de vie de l’ensemble de la société sont au cœur de ses préoccupations.

Bienvenue parmi nous!

La Planète s’invite au travail

Le constat est clair : la crise climatique, qui entraîne dans son sillage des tragédies humaines, commande que la société agisse rapidement pour contrer les changements climatiques. Il s’avère primordial d’adopter un plan et une approche structurée afin que l’ensemble des actions soit coordonné vers cet objectif.
C’est dans cet esprit que le collectif La Planète s’invite au travail est né, regroupant plus de 1 250 000 travailleuses et travailleurs, tous secteurs confondus, venant des quatre coins du Québec. La FAE fait partie de ce collectif et nous vous incitons à appuyer la grande manifestation du 27 septembre prochain, qui aura lieu dans toutes les régions de l’APRFAE. Surveillez nos médias sociaux pour les détails dans chacune de nos régions!

Hommage à Mme Joanne Bertrand

Vice-présidente au secrétariat et à la trésorerie de la FAE depuis plusieurs années, Mme Joanne Bertrand a annoncé qu’elle ne se représentera pas aux élections qui auront lieu à la fin du mois de juin. Mme Bertrand a joué un rôle majeur dans le développement de l’Association dont elle était la responsable politique. Son implication aura notamment permis à l’APRFAE de mettre en place son  propre régime d’assurance collective. C’est avec un pincement au cœur que le conseil d’administration lui a rendu hommage, le 18 juin dernier, en lui remettant un tableau commandé spécialement pour l’occasion et réalisé par une aquarelliste, membre associée de l’APRFAE. Après des années mouvementées au sein de l’exécutif de la Fédération, nous lui souhaitons bonne continuité et un bon retour en classe. Et parions que Mme Bertrand ne tardera pas à rejoindre bientôt les rangs de notre Association!

Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées

Le 15 juin a été décrété Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées.

Aucun geste de maltraitance ne devrait être toléré. Les personnes âgées ont le droit de vivre dans la dignité, en sécurité et sans aucune forme d’abus. La maltraitance peut prendre différentes formes et met en péril la santé et le bien-être de personnes plus vulnérables. 
Selon les Nations Unies, environ 1 personne âgée sur 6 a été victime de maltraitance dans son environnement au cours de l’année dernière. Au Canada, on estime qu’entre 4 et 7 % des personnes aînées seraient visées par ce problème. Il est temps d’agir !
Pour souligner cette journée, l’APRFAE vous invite à passer à l’action pour lutter contre ce fléau. Premièrement, en posant un geste de bientraitance envers votre entourage. Deuxièmement, en dénonçant les actes de maltraitance dont vous êtes témoins. Vous avez un doute ? N’hésitez pas à contactez les autorités. Pour ce faire, appelez la ligne Aide Abus Aînés: 1-888-489-2287, 7 jours sur 7, de 8h à 20h.

L’APRFAE au 87ème Congrès de l’Acfas

Du 27 au 31 mai 2019 se déroulait, à Gatineau, le congrès annuel de l’Acfas. Cet organisme à but non lucratif contribue à l’avancement des sciences au Québec et dans la francophonie canadienne. Cet événement qui réunit des scientifiques du monde entier fait la promotion des connaissances et de l’approche scientifique, en vue d’améliorer la qualité de la vie en société. Parmi la panoplie de colloques qui avaient lieu durant la semaine, nous avons choisi d’assister à celui ayant pour thème Vieillissement : autonomie et interdépendance, une contradiction ?

Marquée par la thématique de l’interdépendance, la journée se voulait un moment de réflexion sur les relations intergénérationnelles. Au cours des neuf conférences qui ont eu lieu durant la journée, des concepts tels que l’âgisme, l’auto-âgisme et l’autonomie relationnelle ont été explorés, pour n’en nommer que quelques-uns.

Ce congrès est un premier contact, pour l’Association, avec le milieu de la recherche sur le vieillissement. Cette participation nous permettra de mieux comprendre les enjeux entourant le vieillissement et de pouvoir prendre part aux débats de manière éclairée.

Personnes aînées et fiscalité

L’IRIS montre, dans une étude parue récemment, que le gouvernement québécois a trop fréquemment recours aux crédits d’impôt, un outil fiscal qui s’avère souvent inadéquat pour répondre aux enjeux de société :
• Improvisés : Les gouvernements successifs ont créé une multitude de crédits d’impôt pour les personnes aînées du Québec sur la base « un problème, un crédit ». Les problèmes demeurent, et on se perd dans un océan de crédits.
• Insuffisants : L’un des exemples les plus frappants est celui du crédit d’impôt pour maintien à domicile des aînés, dont l’utilisation a explosé de 162,3% en dix ans, alors que les besoins dans ce domaine demeurent criants en raison de dépenses publiques insuffisantes.
• Inaccessibles : Presque seules les personnes ayant accès à des fiscalistes savent en tirer profit. Certains crédits sont si peu utilisés que le gouvernement ne rend même pas publiques les données concernant leur utilisation.
À la lumière de ces découvertes, l’IRIS estime qu’il est temps pour les gouvernements d’entamer une profonde réflexion sur l’utilisation de ce type de dépenses fiscales, qui se fait trop souvent au détriment de mesures fiscales plus progressives, de services adéquats et de prestations publiques qui garantissent aux aîné·e·s un revenu permettant une vie digne.

Pour consulter l’étude, c’est ici! 

Lire la suite

Retourner à l’école ?

Le ministère du Travail annonçait récemment une série de mesures pour convaincre les travailleurs expérimentés de revenir sur le marché du travail… ou d’y rester plus longtemps. Ces mesures sont envisagées comme un des moyens privilégiés pour résoudre les problèmes de recrutement de main-d’oeuvre dans plusieurs secteurs. En conférence de presse, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale a illustré que dans certains secteurs, ce sont les candidats qui font passer une entrevue à l’employeur, afin de jauger les conditions de travail qu’il offre. « Il faut que les employeurs s’adaptent ; le rapport de forces n’est plus le même », a-t-il déclaré. De plus, il faut savoir que certaines mesures, encore méconnues, ont été adoptées par Québec lors du dernier budget Girard. Par exemple, les programmes de départs volontaires seront dorénavant moins intéressants pour les travailleurs. De plus, un crédit d’impôt pour prolongation de carrière, destiné au travailleur, a été bonifié.

Les employeurs devront donc améliorer diverses conditions pour attirer la main-d’oeuvre et la garder, tels que les horaires, les salaires et autres avantages, et faire preuve de flexibilité. De quelle manière le système scolaire va-t-il s’adapter à ce phénomène ? Cette question sera certainement à suivre au cours des prochains mois. Pour l’instant, nous vous invitons à lire cet article du Devoir qui relate les faits saillants de cette conférence de presse.

Dévoilement des résultats, Nouvelle école la Tomarine

L’APRFAE est fière de dévoiler le résultat de sa première levée de fonds au profit de la Nouvelle école La Tomarine, en Haïti. C’est avec émotion que le Conseil d’administration a remis un chèque symbolique au montant de 1 659,80$ à Mme Perpétue SULNEY, le 16 avril dernier.

Cette campagne était menée conjointement par l’Association de personnes retraitées de la FAE et la Fondation éducation Camp-Perrin. Mme Sulney, membre de l’association, est la directrice de cette fondation qui œuvre pour la qualité et l’accessibilité de l’éducation en Haïti.

Rappelons que le village de La Tomarine avait été durement touché par l’ouragan Matthew en 2016 et que l’école avait été détruite. Visiblement émue, Mme Sulney a souligné de nouveau l’importance de garder l’école sur place, afin que les enfants n’aient plus à effectuer un trajet, souvent périlleux, pour être scolarisés loin de leur domicile. « Vous aurez aidé des enfants, et vous aurez contribué à sauver des vies » a-t-elle déclaré. « Les enfants ne doivent plus traverser la rivière pour aller à l’école ».

Plus d’une centaine de personnes ont contribué à cette campagne qui rendra possible l’achat de matériaux de construction. Cette levée de fonds est le fruit d’une collaboration qui aura permis de rassembler les membres de l’Association autour d’un projet humanitaire, dont nous pourrons voir bientôt les résultats.

Un grand merci à tous les donateurs!