Revoir notre rapport au vieillissement

La crise de la Covid-19 a un effet d’accélérateur sur la prise de conscience nécessaire au sujet de nos personnes aînées. Ce n’est pas consciemment que, en tentant de protéger les personnes âgées, nous les infantilisons. Est-ce un phénomène nouveau ? Malheureusement non. Ce qui est nouveau, c’est que des situations qui existaient bien avant la crise sont dévoilées au grand jour. Et que pour une rare fois, nous sommes appelés à réfléchir sur notre rapport au vieillissement et à l’anxiété qu’il génère.

S’il est un concept dont nous entendons parler ces derniers temps, c’est celui de l’âgisme. Plutôt méconnu du grand public, l’âgisme commence à être mieux compris. Martine Lagacé, l’une des grandes spécialistes de l’âgisme au Québec, a fait plusieurs apparitions dans les médias depuis le début de la crise. Elle déplore notamment … (Lire la suite…)

Nos bureaux sont présentement fermés. Cependant, nous assurons les services aux membres. Vous pouvez nous contacter préférablement par courriel, une réponse vous sera acheminée dans les meilleurs délais. Toutes nos activités culturelles sont annulées jusqu’à nouvel ordre.