Accueil » Uncategorized » Page 2

Catégorie : Uncategorized

Les travailleuses des services publiques désavantagées par la Loi

En lien avec la Journée internationale des droits des femmes qui aura lieu bientôt, nous croyons pertinent de glisser un mot à propos de la réalité économique des enseignantes au Québec.

Récemment, le ministre du Travail Jean Boulet déposait un projet de loi qui modifie la Loi sur l’équité salariale afin de la rendre conforme à une décision récente de la Cour suprême. L’IRIS montre pour sa part dans une nouvelle étude que, bien que cette loi votée en 1996 ait permis des avancées considérables, elle n’a pas réglé les iniquités entre les services publics et les autres secteurs.

Ainsi, les employé·e·s des services publics, en majorité des femmes, sont les seul·e·s à avoir subi une baisse de leur pouvoir d’achat depuis 2000. Pendant la même période, les autres employé·e·s du secteur public et ceux du secteur privé ont vu croître leur pouvoir d’achat de 12 %.

Il en coûterait annuellement environ 7,3 G$ à l’État québécois pour effectuer un rattrapage salarial qui éliminerait ces inégalités. Une telle mesure réduirait de 35 % l’iniquité entre le salaire moyen des hommes et celui des femmes pour l’ensemble du Québec.

Pour lire l’article de l’IIRS, cliquez ici.

Le MASSE s’invite au Parlement d’Ottawa

Dans le cadre de sa campagne « De travailleuses à chômeuses, même injustice, même combat! », le Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi (MASSE) déposera le 26 février prochain la signature de milliers de citoyennes et citoyens qui revendiquent un régime d’assurance-chômage juste et universel qui ne discrimine pas les femmes. Ce sera le moment de faire entendre haut et fort nos revendications.

Une conférence de presse se tiendra dans le foyer du Parlement dès 13 h, suivie d’une action ludique de visibilité à l’extérieur du Parlement. L’action se veut familiale et festive, et a été approuvée par la sécurité du Parlement.

Notez également qu’un autobus en partance de Montréal sera fourni et qu’un repas froid végétarien sera servi aux personnes présentes. Les détails seront envoyées aux personnes inscrites.

L’APRFAE soutient l’action du MASSE, grâce à l’implication des membres du comité d’action socio-politique.


 

Journée mondiale de la justice sociale

Le 20 février, dans le cadre de la Journée mondiale de la justice sociale, la Coalition Main rouge, en collaboration avec la campagne Engagez-vous pour le communautaire, lance un appel à des mobilisations régionales unitaires. 

Après plus d’une décennie d’austérité, les dommages sont palpables et rien ne laisse présager que les politiques néolibérales qui seront mises en œuvre par le nouveau gouvernement amélioreront les choses. Nous devons rester vigilants et maintenir nos revendications en matière de services publics et de justice sociale.

Avec plus de 4 milliards $ de surplus et des mesures fiscales progressistes, le gouvernement a les moyens de réinvestir dans l’ensemble des services publics, de financer plus adéquatement les programmes sociaux et de mieux soutenir les organismes d’action communautaire autonome. 

Le comité d’action sociopolitique de l’APRFAE soutient la Coalition Main rouge et vous invite à contacter les différentes organisations régionales afin de participer à la mobilisation ou en connaître les détails.

 

Invitation – Atelier d’acrylique liquide

Les membres de l’APRFAE sont invités à un atelier d’acrylique liquide organisé par le Comité des arts visuels. La formation sera donnée par Mme Lorraine Séguin, membre de l’Association. Au cours de cet atelier, plusieurs notions seront abordées. La séance consiste à peindre à l’acrylique liquide sur papier de soie sans acide. La technique du marouflage sur toile sera ensuite utilisée. Puis, les participantes et participants sont invités à poursuivre l’oeuvre selon ce qu’elle leur dévoile, l’inspiration et la fantaisie seront sollicitées. Pour conclure, les étapes du vernissage et de l’encadrement seront expliquées.

Au centre Loisirs communautaires Saint-Michel, le 13 février 2019. Pour les détails, cliquez ici.

Premier projet de coopération internationale pour l’APRFAE

Montréal, le 1er février 2019L’Association de personnes retraitées de la FAE est fière d’annoncer la tenue de sa toute première campagne de financement, au profit de la Nouvelle école La Tomarine, en Haïti. Du 1er février au 31 mars 2019, l’APRFAE recueillera vos dons en vue de la reconstruction de la bâtisse, détruite par l’ouragan Matthew en 2016.

Il s’agit d’un premier projet de coopération internationale pour l’Association. Rappelons que ce projet fait partie du Plan d’action 2018-2019 de l’APRFAE et a été adopté à l’unanimité par l’Assemblée générale du 14 novembre dernier. Cette cause s’est imposée naturellement à l’Association, étant donné la présence marquée de la diaspora haïtienne à travers la province et son apport indéniable au rayonnement du Québec dans plusieurs sphères d’activité, qu’on pense aux arts, à la politique et bien sûr, à l’éducation. Il faut d’ailleurs souligner que plusieurs membres de l’Association sont issus de la communauté haïtienne, dont Mme Perpétue Sulney, instigatrice de ce projet de reconstruction.

À propos de la Fondation éducation Camp-Perrin :

La Fondation Éducation Camp-Perrin (FECP) est un organisme québécois sans but lucratif ayant pour objectif de promouvoir et de valoriser une éducation de qualité pour les populations scolaires de Camp-Perrin et des environs. Mme Sulney, originaire de Camp-Perrin, en est la directrice. Elle a fait carrière en enseignement, au Québec, pendant plus de 33 ans. Lors de ses nombreuses visites dans son village natal, elle rencontre régulièrement des enseignantes et des enseignants qui expriment le souhait d’avoir accès à son expertise et son aide pédagogique est largement sollicitée. C’est de ces multiples rencontres que la Fondation Éducation Camp-Perrin (FECP) a vu le jour, il y a une quinzaine d’années.

L’École La Tomarine :

Tomarin est un village situé dans le sud d’Haïti à environ 164 km à l’ouest de Port-au-Prince. Ce lieu fait partie de la 4e section rurale dans la localité de Moreau, à la jonction des communes de Torbeck et de Camp-Perrin. La zone est démunie d’infrastructures, d’écoles et de dispensaires. On peut compter plusieurs enfants par famille et le tiers des habitants représente les enfants d’âge scolaire.

Fondée en 1978, l’École La Tomarine offre une éducation de base à la population locale. Pour ce faire, on compte sur un corps enseignant formé en éducation et qui habite la région. Aussi, le programme veut prendre en compte les parents et adultes désireux d’apprendre à lire et à écrire. La reconstruction de l’école permettra la renaissance de cette communauté et de son milieu de vie. Les enfants auront de nouveau la chance de rester sur place pour étudier, sans mettre leur vie en danger.

« En nous aidant, c’est un enfant que vous sauvez, un enfant à qui, vous donnez le droit d’aller à l’école, un enfant qui va sûrement sortir de la misère parce que l’éducation c’est la seule porte de sortie pour ces populations dans le besoin! » Perpétue Sulney, responsable du projet de reconstruction.

Comment sera utilisé votre don :

Il faut savoir qu’un don mineur pourra aider directement la population et fera une différence. Par exemple, avec 100$ on peut :

  • Acheter 10 sacs de ciment
  • Acheter 5 camions de gravier
  • Équiper 4 enseignants pour la classe

L’argent sera remis à Mme Sulney et acheminé en totalité à la population, directement là où les besoins sont les plus criants. Pour des raisons pratiques, les dons seront gérés par la Fondation QHASUQ (Fondation Québec-Haïti pour une scolarisation universelle de qualité). QHASUQ est un organisme de planification et de soutien des services sociaux immatriculé au Québec, et qui s’occupe de la gestion financière de quatre fondations à vocation éducative. La FECP est partenaire de QHASUQ depuis 2 ans et cette entente permet aux intervenants sur le terrain de consacrer toute leur énergie au développement et à l’amélioration des services à la population.

Pour contribuer à la campagne :

 En remplissant le formulaire de don de la campagne de financement de l’APRFAE-FECP, et en nous le retournant aux bureaux de l’Association avec votre chèque à l’ordre de Fondation QHASUQ, vous recevrez un reçu d’impôt à la fin de l’année. Merci d’ajouter Pour : Campagne APRFAE-FECP à l’espace prévu à cet effet sur le chèque. (ligne au bas et à gauche du chèque)

Pour suivre la Campagne de financement, abonnez-vous à notre page Facebook ou visitez notre site internet à aprfae.ca

Pour télécharger le formulaire de dons, c’est ici.

L’association qui nous unit

L’APRFAE est une association de personnes retraitées provenant du secteur de l’éducation. Elle compte maintenant plus de 1 200 membres, répartis dans 7 régions du Québec. L’APRFAE est affiliée à la FAE.


Source : Marie-Hélène Bernard, Coordonnatrice de l’APRFAE
Courriel : mh.bernard@aprfae.ca
Téléphone : 514 666-6969, poste 301, Sans frais : 1 877 312-1727

Les profs de la région de Québec font le choix de s’affilier à la FAE

C’est avec enthousiasme que la FAE accueille les 5 000 enseignantes et enseignants membres du Syndicat de la région de Québec (SERQ) qui ont voté, à 82 %, pour quitter la FSE-CSQ et pour se joindre à la FAE, une organisation fondée par des profs et pour des profs.

Dès maintenant, les enseignantes et enseignants de Québec, travaillant pour la Commission scolaire de la Capitale (CSC) et pour la Commission scolaire des Premières-Seigneuries (CSDPS), seront représentés par la FAE sur le plan national, notamment dans le cadre de la prochaine ronde de négociation qui doit permettre de renouveler le contrat de travail du personnel enseignant et qui arrivera à échéance en mars 2020. Avec l’arrivée du SERQ, la FAE représente désormais plus de 43 000 profs, répartis dans neuf syndicats affiliés, 950 établissements et sept régions différentes, et réunit les quatre plus grands pôles urbains du Québec : Montréal, Québec, Laval et Gatineau.

Pour voir le communiqué de presse, cliquer ici.

Source: La Fédération autonome de l’enseignement

Une année exceptionnelle pour l’APRFAE

Après un automne exaltant, notre bilan de mi-année s’avère des plus positifs.  Tout d’abord, avec la création du Régime d’assurance collective de l’APRFAE, l’Association bonifie de manière importante son offre de services. Plus que jamais, il sera avantageux d’être membre et ce régime est l’aboutissement de plusieurs années d’efforts. Il faut aussi mentionner le travail assidu des différents comités, qui rendent possible l’atteinte de nos objectifs. Encore une fois, merci à toutes ces personnes pour leur implication.

Voilà déjà (ou, enfin, diront certains) le retour du temps des fêtes, période qui permet de se retrouver, en famille ou entre amis, et qui marque un temps d’arrêt bien mérité.

Nous vous souhaitons de très joyeuses fêtes et nous serons de retour, débordants d’énergie, dès le 7 janvier.

Santé et bonheur!

Le CA

Les Marathons d’écriture sont de retour!

Écrire, ça libère! Jusqu’au 31 janvier 2019, Amnistie internationale vous donne la chance de soutenir et redonner espoirs aux défenseures des droits humains et aux victimes des violations des droits humains à travers le monde. Cette année, la campagne d’écriture vise spécifiquement dix femmes, courageuses, qui courent de grands risques dans leur bataille pour faire respecter ces droits. 

Le principe des Marathons est simple: proposer au plus grand nombre possible de personnes d’écrire des mots d’encouragement et de soutien à celles et ceux qui sont injustement emprisonnés ou dont les droits sont bafoués. Depuis plus de 13 ans, les marathons d’écriture ont fait la preuve de leur efficacité puisque plus de 75 % des personnes emprisonnées sont libérées. En 2017, près de 67 000 cartes de vœux ont été envoyées depuis le Québec dans plus de 208 pays et territoires !L’objectif cette année est de 80 000 messages d’espoir envoyés du Québec.

Pour envoyer un message, cliquez-ici.

De travailleuses à chômeuses, même injustice, même combat! 

Le MASSE (Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi) revendique depuis plusieurs années la mise en place d’un régime d’assurance-chômage juste et d’accès universel.

La campagne « De travailleuses à chômeuses, même injustice, même combat! » vise à corriger les iniquités qui touchent particulièrement les femmes dans la mise en application du programme d’assurance-emploi.

Pour un régime d’assurance-chômage universel qui ne discrimine pas les femmes, le MASSE a mis en ligne une pétition que nous vous invitons à signer, et à partager dans vos réseaux.

Grâce à l’implication de ses membres et, plus particulièrement, de son Comité d’action socio-politique, l’APRFAE soutient le MASSE.

Pour signer, c’est par ici!