Accueil » Archives pour Marie-Hélène Bernard

Auteur : Marie-Hélène Bernard

Respectez les consignes de santé publique !

Il est primordial de modifier nos comportements pour pratiquer la distanciation sociale pour tous, et la quarantaine pour celles et ceux qui présentent des symptômes de la COVID-19 ou qui reviennent de voyage. Chaque geste compte!

Pour des réponses à vos questions au sujet de la pandémie, consultez le site internet du Ministère de la Santé et des Services sociaux.  En cas de doute quant à votre état de santé, appelez le 418 644-4545 pour la région de Québec, le 514 644-4545 pour la région de Montréal, le 450 644-4545 pour la région de la Montérégie, le 819 644-4545 pour la région de l’Outaouais ou le 1 877 644-4545 (sans frais) ailleurs au Québec.

Nos bureaux sont présentement fermés. Cependant, nous assurons les services aux membres – presque – comme à l’habitude. Vous pouvez nous contacter préférablement par courriel, une réponse vous sera acheminée dans les meilleurs délais. Toutes nos activités culturelles sont annulées jusqu’à nouvel ordre.

Signez la pétition !

Le premier ministre veut imposer deux ou trois jours de formation sur les « 20 jours de congé » des enseignants. Face à ce nouvel affront qui contribue à dévaloriser la profession enseignante, les profs exigent des excuses publiques du premier ministre François Legault. Il est, de plus, invité à actualiser sa connaissance du travail des enseignantes et enseignants. Donnez un coup de pouce aux profs en signant la pétition. Il suffit de cliquer ici pour remplir le formulaire. (À la case Syndicat local, il faut choisir APRFAE dans le menu déroulant).

Journée internationale des droits des femmes

Le 8 mars sera l’occasion d’affirmer l’importance des luttes pour les droits des femmes, de saluer les combats menés en faveur de leur reconnaissance sociale et politique et de poursuivre les batailles pour que leurs droits cessent d’être bafoués partout sur la planète. C’est un rappel que les droits des femmes ne sont pas respectés et que l’égalité de fait n’est pas atteinte.

Le visuel et le thème
Cette année, c’est avec le slogan « Féministes de toutes nos forces » que les groupes féministes, communautaires et syndicaux souligneront cette journée. « Les mains et le geste de la victoire sont utilisés comme acte symbolique qui connecte nos luttes. Ce visuel se rapporte à la notion de partage, à une libération qui peut s’accomplir seulement de façon plurielle et collectivement. »

Pour en savoir plus, consultez le site internet de la FAE ou téléchargez le Quizz sur le féminisme, préparé pour cette occasion. Aussi, à ne pas manquer: un entretien et discussion avec Martine Delvaux le 18 mars, Féminisme contemporain, organisé par le Comité de la condition féminine de l’APRFAE. (inscription obligatoire)

Renouvellement de l’exposition virtuelle de l’APRFAE

Dernière chance de visiter notre première exposition virtuelle !

Depuis juin 2019, la galerie en ligne des artistes de l’APRFAE a suscité beaucoup d’engouement et le succès de ce projet nous incite à poursuivre l’expérience, en proposant le renouvellement de l’exposition en 2020. À partir du 10 mars, les oeuvres seront graduellement retirées pour faire place à une toute nouvelle exposition. Si le lieu est virtuel, le talent de nos artistes, lui, est bien réel. Vous serez surpris par la diversité et la richesse de ces univers visuels uniques, créés au moyen de techniques variées, de l’aquarelle à l’huile, en passant par l’acrylique, la photo, la céramique et le verre thermotransformé. Profitez de cette expo, et revenez nous voir en avril pour la nouvelle édition !

Par considération pour les artistes, nous vous rappelons qu’il est interdit de reproduire les oeuvres, en tout ou en partie. Vous avez un coup de cœur pour une oeuvre? N’hésitez pas à communiquer avec nous et il nous fera plaisir de vous mettre en contact avec l’artiste.

Bonne visite !

Le Comité des arts visuels

Les profs ont besoin de nous !

Les relations sont plus que tendues entre le gouvernement Legault et les enseignantes et enseignants du Québec. La colère est à son comble suite à l’adoption sous bâillon de la loi 40. Le ministre Roberge, et son gouvernement, agissent avec arrogance et un mépris sans précédent envers le corps enseignant.

L’APRFAE tient à souligner le travail colossal accompli par les militantes et les militants de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) afin que leur fédération porte haut et fort, avec constance, la parole des enseignantes et des enseignants. Ces actions sont généralement couvertes par les médias et les publications Facebook sur la page de la FAE rendent compte de ce mouvement. En préparation à la mobilisation pour la prochaine négociation nationale, il faut que le gouvernement comprenne que la population soutient les profs. Pour ce faire, nous invitons toutes les personnes ayant à cœur la qualité de l’école publique à s’abonner à la page de la FAE. C’est simple, en cliquant sur l’icône ci-dessous, vous serez redirigé vers la page de la FAE. Vous n’aurez qu’à suivre les instructions et à aimer la page.

Une petite action qui vous permettra de suivre les événements et donnera encore plus de souffle au mouvement créé quotidiennement par la FAE. Appuyer la volonté des enseignantes et enseignants à se rassembler pour améliorer et défendre leurs conditions de travail servira, au final, à améliorer les services aux élèves et à la population.

Les oeuvres de Jacinthe Lagueux

Titre de l’oeuvre: Bijoux

@Jacinthe Lagueux

Medium: Verre et cuivre du Château Frontenac

Dimensions: de 2 cm à 10 cm

Prix: $50.00 à $150.00

 


Titre de l’oeuvre: Espace de glaciation

@Jacinthe Lagueux

Medium: Verre thermoformé, stéatite

Dimensions: 24 x 38 x 17 cm

Prix: $900.00

 

 


Titre de l’oeuvre: Entre l’âme et le corps

@Jacinthe Lagueux

Medium: Verre thermoformé, acier inoxydable

Dimensions: 51 x 66 x 39 cm

Prix: $3 000.00

 

Pénurie de main-d’œuvre : Québec tarde à implanter des solutions

L’APRFAE lançait récemment son Guide sur le retour au travail des personnes retraitées. Plusieurs facteurs ont conduit l’Association à aller de l’avant avec ce projet, notamment par solidarité avec les enseignantes et enseignants. En effet, le retour au travail des personnes retraitées de la FAE atténue l’importance de la pénurie en occupant des postes laissés vacants ou en permettant aux profs de bénéficier des journées de congés auxquelles ils ont droit, mais qui sont souvent remises à plus tard, faute de trouver une ou un suppléant.
La pénurie de main d’œuvre est particulièrement visible dans les services publics et on observe des problématiques similaires dans les secteurs de la santé et de l’éducation : surcharges de travail, conditions d’exercice difficiles, salaires peu intéressants, autonomie professionnelle non reconnue, etc.
Le Journal de Montréal s’intéresse ces jours-ci à la question en publiant une série d’articles sur le sujet. Entre autres, il parle de l’exode de jeunes enseignantes et enseignants qui trouvent refuge notamment chez nos voisins ontariens. Selon les statistiques, les travailleurs établis à l’extérieur du Québec reviennent rarement au bercail après une période d’environ six années. Passé ce délai, ces personnes ont recréé un réseau ou ont fondé une famille et se plaisent dans leur milieu d’adoption. Comme il existe peu de données sur le phénomène de l’émigration québécoise, il est difficile d’établir des stratégies afin de retenir ces travailleurs dont l’expertise est convoitée. Le ministère de l’Emploi n’aurait pas de programme dédié à la rétention de cette main-d’œuvre et se consacrerait plutôt à l’embauche de travailleurs étrangers!

Un dossier à suivre…

2ème campagne de financement au profit de la Nouvelle école La Tomarine

Montréal, le 13 janvier 2020 – C’est avec enthousiasme que l’Association de personnes retraitées de la FAE annonce la tenue d’une deuxième campagne de financement, au profit de la Nouvelle école La Tomarine, en Haïti, en partenariat avec la Fondation éducation Camp-Perrin. Cette nouvelle campagne fait partie du Plan d’action 2019-2020 de l’APRFAE qui a été adopté à l’unanimité par l’Assemblée générale du 12 novembre dernier. Pour l’Association, cette campagne représente une opportunité d’affirmer ses valeurs en appuyant un projet dont la vision éducative est inspirante.

Rappelons que l’École La Tomarine, qui offre une éducation de base à la population locale, avait été détruite par l’ouragan Matthew en 2016. Du 13 janvier au 29 février 2020, l’APRFAE recueillera vos dons en vue de la poursuite des travaux de reconstruction de la bâtisse. Il faut souligner que grâce à la générosité des membres de l’APRFAE, les fondations en béton du nouveau bâtiment sont déjà une réalité.

Un projet pour les Haïtiens, par les Haïtiens :
Tomarin est une zone située… (pour lire le communiqué, cliquez ici)

Pour télécharger le formulaire de dons, cliquez ici.

Écrire ça libère

En pleine conférence de l’ONU sur les changements climatiques, nous vous invitons à faire parvenir vos messages d’encouragement à Marinel Sumook Ubaldo. Depuis quelques jours, les décideur.es du monde entier sont réunis à Madrid pour la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 25). Les décisions qui y seront prises auront des conséquences pour nous toutes et tous, car c’est maintenant qu’il faut agir pour contrer les impacts futurs des changements climatiques sur l’environnement et sur nos droits fondamentaux. Mais pour Marinel Sumook Ubaldo et bien d’autres personnes, les impacts du dérèglement climatique se font déjà sentir. Marinel n’avait que 16 ans lorsque le super typhon Yolanda, qui a frappé les Philippines en novembre 2013, a ravagé son village et la région, détruisant les maisons et les moyens de subsistance de millions de personnes. Pour appuyer Marinel, cliquez-ici.